La création de la ligne de chemin de fer Bédarieux-Castres de 1860 à 1880, a nécessité la construction de nombreux ponts et viaducs en marbre ou acier et de nombreux tunnels pour « dompter » ce relief tourmenté. La voie ferrée permettra de relier Castres à Montpellier en moins de 3 heures, avant que ne s’arrête le transport des voyageurs en 1972 et celui des marchandises en 1986. Déclassée puis déferrée, son emprise a été progressivement acquise par les Conseils généraux du Tarn et de l’Hérault. Aujourd’hui, la voie et ses nombreux ouvrages d’art, vestiges de la courte histoire du train Bédarieux-Castres, ont trouvé une nouvelle vocation, celle de la voie verte Passapaïs.