• km 33
      Musée de la spéléologie à Courniou-les-Grottes
      En parcourant cet espace vous vous immergez dans l’histoire de la spéléologie et découvrez le matériel utilisé pour l’exploration du monde souterrain. Vous comprenez aussi la formation des cavités et des concrétions. Plongés dans cet univers, vous découvrez l’origine des abîmes et la faune, aujourd’hui disparue, qui habitait nos cavernes. Une véritable initiation à la spéléologie scientifique accessible à tous. Visionnez les diaporamas 3D et plongez au cœur de prestigieuses grottes. Profitez de cet instant pour découvrir des cavités explorées uniquement pour les spéléologues.
    • km 33
      Grotte de la Devèze
      Le trou d’entrée de la grotte fut découvert lors des travaux de construction de la ligne de chemin de fer Mazamet-Bédarieux, en 1886-1887. Un aménagement permet de faire un circuit complet d’une heure dans la grotte et de découvrir la richesse et la diversité des concrétions.
    • km 39
      Musée de Saint Pons de Thomières
      Il y a plus de 5 000 ans, arrive ici, un peuple chassé de sa contrée alpine par un bouleversement climatique. Cinquante siècles plus tard, Gabriel Rodriguez amateur de spéléologie, découvre une petite fosse d’où s’échappait de l’air. Ossements, poteries, outils lithiques et osseux, foyers, charbons… Le chercheur infatigable en fit don à la collectivité qui créa un premier musée en 1985. Pour une mise en valeur culturelle, touristique et économique, l’année 2006 a vu le démarrage du chantier du ‘’Musée de Préhistoire Régionale’’, inauguré en février 2008.
    • km 39
      Porte Nostre Sénher et vestiges des fortifications
      « Nostre sénher » désigne en occitan « Notre Seigneur ». De là-haut, vous découvrirez une belle vue sur la ville de Saint-Pons-de-Thomières.
    • km 39
      Cathédrale de Saint-Pons de Thomières
      La cathédrale Saint-Pons-de-Cimiez est une ancienne cathédrale catholique romaine. Elle était le siège de l’évêché de Saint-Pons-de-Thomières, créé en 1318 par détachement du diocèse de Narbonne. Il semble bien qu’il y ait eu de tous temps un orgue dans ce qui était la Cathédrale de Saint-Pons-de-Thomières. Déjà en 1567, on cite l’existence d’un orgue « très ancien » et en piteux état. L’orgue actuel a été construit en 1771 par les facteurs d’orgues Jean-Baptiste Micot, père et fils, installés à Toulouse et venant de Paris.
    • km 39
      Source du Jaur
      De 30 km de longueur, le Jaur prend à Saint-Pons-de-Thomières. L’endroit, en plein cœur de la vieille ville, constitue un havre de fraîcheur. A la belle époque, on pouvait emprunter des barques pour une promenade dominicale sur le Jaur, d’où l’aménagement de la source du Jaur avec ses quais d’embarquement. Les abords de la source constituent un espace vert aménagé au charme délicat, idéal pour une pause fraicheur en été.
    • km 39
      Circuit de l'art et du marbre
      A Saint-Pons-de-Thomières, le marbre est partout ! Dans la carrière de Saint-Pons, on extrait des marbres de quatre type de couleurs. Réputée dès l’antiquité, cette carrière fut exploitée artisanalement durant des siècles et industriellement depuis le début du XXème siècle. Afin de mettre en valeur le marbre de Saint-Pons-de-Thomières, deux sentiers sur la thématique du marbre, découlant des quatre biennales internationales de sculptures sur marbre qui ont eu lieu à Saint-Pons-de-Thomières de l’année 2000 à 2006. Dix-huit sculptures ont vu le jour sur des thématiques différentes et par des sculpteurs de toutes nationalités.
    • km 42
      Pont d'Ardouane à Riols
      Encore un bel ouvrage d’art à admirer ! Le hameau d’Ardouane fut aussi le théâtre d’un drame sur la ligne de chemin de fer, puisque deux trains se tamponnèrent en 1908. Ardouane est aussi connu pour son collège privé, Saint-Benoît d’Ardouane, aujourd’hui fermé.