• km 55
      Olargues
      Patrimoine Classé parmi les plus Beaux Villages de France, Olargues est un village perché anciennement fortifié avec le Caroux en toile de fond. Il est accroché à une butte rocheuse avec au sommet, l'ancien donjon du château médiéval transformé en tour-clocher. Le Pont du Diable, en contrebas, a été construit au XIIème siècle.
    • km 55
      Musée des arts et traditions populaires
      Histoire de la vie locale, collections d'outils (de la préhistoire à nos jours) collections de peintures, reconstitutions d'ateliers ( lavandières, forgeron, cordonnier, cuisine traditionnelle).
    • km 55
      Castrum d'Olargues
      La ville fortifiée d’Olargues et son Castrum dominent le village. Ce site emblématique se situe à la croisée des grands chemins médiévaux, à mi-parcours sur l’ancienne route entre Nîmes et Toulouse. Olargues fut du 12ème au 17ème siècle, l’une des places fortes importantes du Languedoc.
    • km 55
      Pont de diable d'Olargues
      Le pont du Diable d’Olargues a été vraisemblablement construit au tout début du XIIIème siècle (précisément en 1202).
    • km 55
      Résurgence du Fréjo
      Accessible depuis la voie verte. A décourir !
    • km 55
      L'escalier de la Commanderie
      Le musée dans l'éscalier de la Commanderie, une maison bourgeoise avec ses 64 escaliers abrite une bonne partie de l'histoire d'Olargues.
    • km 56
      Prieuré de St. Julien
      La chapelle fut construite au XIIe siècle comme chapelle castrale du château de la Voulte, aujourd'hui disparu. La position du château était stratégique, lui permettant de contrôler les vallées du Jaur et de l'Orb. La chapelle a été remaniée au XVIIe siècle. Elle est aujourd'hui désaffectée. Depuis 1951 il est inscrit à l'inventaire des monuments historiques.
    • km 59
      Gorges d'Héric à Mons la Trivalle
      Ces gorges somptueuses du massif du Caroux sont très prisées par les amateurs d’escalade (600 voies équipées). Il faut dire que le site s’y prête ! Des cascades succèdent aux gouffres surplombés par des falaises. Elles peuvent atteindre jusqu’à 600 m de haut. Pendant la saison chaude, sa fraîcheur naturelle est bienvenue. Randonneurs et pêcheurs, vous serez comblés par la beauté des paysages. Le sentier au fond du canyon d’Héric vous amène jusqu’au cirque de Farrière, au gouffre du Cerisier et au village d’Héric. C’est une très jolie balade.
    • km 61
      St. Martin de l'Arçon
      En parcourant à pied Saint-Martin, appréciez pleinement cette «porte» montagnarde avec son église au toit de lauze, couverture traditionnelle de l'habitat des Hauts-Cantons. Les ruelles étroites laissent découvrir ici une jolie terrasse ombragée de vigne vierge.
    • km 61
      Le domaine départemental de l'Albine
      Ce domaine témoigne richement de la vie paysanne d'autrefois ; les terrasses en pierre sèche sont autant de vestiges du dur labeur des hommes pour exploiter des zones difficiles, support de terroir alluvial riche. Aujourd'hui une calade (voie pavée) en fait le tour, les sources captées sont protégées par une voûte moussue et le tout confère à ce lieu une grande poésie. Les aménagements réalisés récemment par le Département sur cette parcelle modeste (1,5 ha) vous permettront de pique-niquer en toute quiétude dans une belle prairie arborée, bercé par le bruissement de l'eau.
    • km 63
      Tour carrée à Colombières sur Orb
      Le château dit de Caroz, Le Carous est au XIIe siècle possession des vicomtes de Carcassonne. Cet enchâtellement est précoce et daté d'environ 1036, et seule la « Tour carrée » (donjon du XIVe siècle) au lieu-dit le Battut est toujours debout au-dessus du ruisseau d'Albine. Ce donjon fait l'objet d'un travail de restauration.
    • km 63
      Gorges de Colombières
      Grimpeurs, randonneurs, baigneurs, amoureux de la nature bénéficient d'un décor époustoufflant. Profitez d'un lieu unique avec des paysages variés. Ses montagnes, ses forêts, ses cascades creusées par le ruisseau de l'Arles font des Gorges de ColombièresProfitez d'un lieu unique avec des paysages variés.  Ses montagnes, ses forêts, ses cascades creusées par le ruisseau de l'Arles font des Gorges de Colombières.